Souris Domestique

Autres noms : souris commune, souris domestique

Une très bonne ouïe, une excellente vue, un bon odorat et un très bon sens du toucher ont permis à la souris de s'adapter parfaitement aux maisons et aux bâtiments. Une ouverture minuscule leur suffit pour pénétrer dans un bâtiment. Elles ont donc généralement de nombreuses possibilités de trouver un moyen de s’introduire dans le bâtiment visé..

  • Faits

  • Indices de présence

  • Moyens de lutte contre les souris

  • Appâts

Faits

Description | Reproduction | Régime alimentaire | Habitat

Description de la souris domestique

  • Nom scientifique :
    Mus Musculus
  • Couleur :
    Gris poussière
  • Poids :
    15 à 30 g
  • Longueur :
    6 à 10 cm
  • Longeur de la :
    Aussi longue que le corps, jusqu'à 10 cm
  • queue :
     
  • Corps :
    Petite tête et corps fin
  • Oreilles :
    Oreilles de taille moyenne
  • Yeux :
    Petits et légèrement protubérants ; daltonienne
  • Durée de vie :
    1 à 2 ans
  • Excréments :
    6 mm de long avec des extrémités pointues ; couleur foncée

Reproduction de la souris domestique

  • Taille de la portée :
    5 à 7 souriceaux par portée
  • Fréquence des portées :
    6 à 10 par an
  • Maturité sexuelle :
    1 mois
  • Période de gestation :
    20 jours
  • Période de reproduction :
    A l'intérieur : toute l'année ; A l'extérieur : au printemps et à l'automne

Régime alimentaire de la souris domestique

  • Quantité journalière :
    3g
  • Quantité d'eau journalière :
    Utilise l'humidité de la nourriture
  • Nourriture journalière :
    Céréales, viandes, graines

Habitat de la souris domestique

  • Géographie :
    Dans toute l'Europe
  • Emplacement des nids :
    Dans les coins des zones encombrées, dans les socles creux des appareils ménagers ; à moins de 10 m de la source de nourriture
  • Domaine vital :
    De 2 à 10 m du nid
  • Périodes d'activité :
    Nocturnes ; se nourrissent principalement 30 mn après le coucher du soleil et avant le lever du soleil

[back to top]

Indices de présence

Excréments

Les excréments sont la preuve la plus courante de l'activité des rongeurs. Même quelques souris peuvent produire des milliers de crottes en très peu de temps. Une souris adulte produit en moyenne entre 50 et 75 crottes par jour. Ces petites crottes sont généralement de couleur foncée, font entre 5 et 6 mm de long et sont pointues aux extrémités.

Marques de morsure

Les signes de morsures récentes sont usuellement un très bon indicateur de la présence de souris. En plus de ronger les fils électriques, les souris rongent également le plastique, le bois, les coins des boîtes de céréales et des sacs. Par ailleurs, elles réduisent le papier des livres et des serviettes en miettes pour construire leurs nids. Les trous dus aux morsures de souris sont généralement petits et nets et font environ 1,5 cm de diamètre.

Bruits et odeurs

Un autre signe de la présence de souris est une forte odeur musquée. Il est possible que les chats et les chiens reniflent et examinent plus que de coutume une zone où vivent des rats ou des souris. Ils le signalent souvent en grattant ou en faisant des bruits inhabituels.

Moyens de lutte contre les souris

Pièges | Rodenticides | Répulsifs | Prévention

Pièges

Les pièges à souris

Les pièges à souris sont un moyen efficace et non toxique de lutte contre les souris. Il existe 4 types de pièges habituellement utilisés pour lutter contre les rongeurs : les pièges à tapette, les pièges à prises multiples, les pièges encollés et les pièges électroniques.

Ces pièges mécaniques sont une solution rapide pour lutter contre les problèmes de rongeurs et peuvent être utilisés de nombreuses fois. Un des avantages des pièges à souris est la possibilité de « récupérer » le rongeur afin d'être certain de son élimination.

La technique de piégeage la plus efficace est de placer les pièges dans des zones d'activités intenses des rongeurs. L'erreur la plus commune est de ne pas utiliser assez de pièges. Les statistiques montrent que le nombre de souris piégées est plus important la première nuit que les nuits suivantes. Pour cette raison, il est primordial d'utiliser un grand nombre de pièges dès le début.

[back to top]

Rodenticides

Les rodenticides, également appelés appâts pour rongeurs, sont une solution économique et efficace d'élimination des souris.

Tout comme pour les pièges, il est essentiel de placer les rodenticides au bon endroit, c'est-à-dire généralement contre un mur entre le nid des rongeurs et la source de nourriture. En outre, les appâts doivent être placés dans des zones qui semblent être leurs lieux préférés (signalés par des piles d'excréments, du papier en miettes, des signes de passage, etc.).
Lors de la présence de souris, l'appât doit être placé tous les 3 à 4 mètres.

[back to top]

Répulsifs

Les répulsifs à ultrasons pour souris sont un moyen efficace de lutter contre les souris. Des ondes à haute fréquence sont émises de manière non répétitive pour éviter que les rongeurs ne s'habituent au bruit. Pour une efficacité supplémentaire, les sons les plus forts imitent le cri d'un mâle dominant. Les rongeurs protègent farouchement leurs territoires et ils se battent constamment pour établir leur domination. Le bruit d'un rongeur dominant découragera les autres qui n'essaieront plus de pénétrer le territoire.


Il est important de noter que les fréquences à ultrasons ne traversent pas les murs. Par conséquent, pour lutter efficacement contre les souris, les appareils à ultrasons doivent être placés dans plusieurs pièces.

L'erreur la plus fréquente lors de l'utilisation de répulsifs à ultrasons est de ne pas les utiliser en combinaison avec un autre moyen de lutte en cas de présence de rongeurs. Les pièges et les rodenticides ainsi que l'assainissement et l'isolation anti-rongeurs doivent être utilisés en combinaison avec les répulsifs à ultrasons dans le cadre d'une lutte globale contre les nuisibles.

The most common repellent mistake is using them alone to control an established infestation. Traps and rodenticides as well as sanitation and exclusion efforts should be used in conjunction with ultrasonic repellents as part of an integrated pest management effort.

[back to top]

Prévention

Tant que les colonies de rongeurs auront un accès facile à de la nourriture et des abris, leur nombre continuera d'augmenter. L'assainissement, combiné à l'isolation anti-rongeur, Ouverture permettant le passage des rongeursoffre la meilleure solution pour réduire ou complètement éradiquer les problèmes de rongeurs.

Pour que les souris ne pénètrent pas à l'intérieur de votre maison, toutes les ouvertures doivent être bouchées. En plus de l'isolation anti-rongeurs, un stockage attentif de la nourriture et des pièces rangées sont des étapes importantes de la lutte contre les souris.

[back to top]

Appâts

Victor® dispose de toutes les informations nécessaires à l'éradication des souris qui envahissent votre maison. Vous en avez assez des pièges vides avec des appâts qui ont disparu ? Découvrez le meilleur appât à souris qui empêche les rongeurs de le manger sans déclencher le piège.

Utilisez nos suggestions de nourriture pour fabriquer le meilleur appât à souris.

Suggestions d'appâts à souris

Vous possédez un piège à souris et vous souhaitez connaître les différents appâts à souris qui existent ? Victor® vous recommande les appâts suivants pour attirer les souris.

  • Fine tranche de saucisse
  • Morceaux de bacon
  • Beurre de cacahuètes
  • Matériel pour faire les nids tel que le fil dentaire
  • Chocolat
  • Biscuits salés

Attacher l'appât au déclencheur empêchera le rongeur de lécher ou de grignoter l'appât et de le voler sans déclencher le piège.

En ce qui concerne les appâts qui ne peuvent pas être attachés (le beurre de cacahuètes par exemple), il est préférable d'utiliser des petites quantités.